Je suis actuellement à la recherche d’un emploi. Je galère assez donc j’ai posté mon cv un peu partout sur internet.
Je suis cuisinier et même s’il s’agit d’un métier où il y a pas mal d’offres, j’ai quand même du mal à trouver une bonne place.

Un jour, je reçois un mail de la part d’une jeune femme. Dans celui-ci elle m’explique qu’elle recherche quelqu’un qui pourra cuisiner pour sa mère qui s’est cassée la jambe.
En effet, elle doit s’absenter quelques jours et ne pourra donc pas s’en occuper elle-même.

Intrigué, je lui réponds en l’informant que je n’ai jamais fait un tel boulot mais bon l’offre me tente bien et puis ça fera toujours un peu d’argent qui rentre. Nous nous mettons d’accord sur certaines conditions à travers l’échange de plusieurs mails et fixons une date afin que je puisse faire la rencontre de sa mère.
J’espère que ce n’est pas le genre de bonne femme directive et pète sec, chose que je déteste.

Le jour j arriva assez rapidement et me voilà devant la maison de la maman. Je me poste devant la porte et sonne. Je suis accueilli par une jeune femme d’environ 25-30 ans.

Elle me fit entrer et me dirigea vers le salon où attendait sa mère. D’un pas sûr je la suis.
La maison au style contemporain est très sympa et décorée avec goût.

J’arrive dans le salon et me retrouve face à ma « patronne ».
Oh p…. la fille ne m’avait pas précisé que sa moman était une vraie bombe.

C’était le style de MILF que l’on voit dans les pornos, blonde avec une bonne paire de miches.

Néanmoins, ce n’est pas parce que c’était un avion de chasse qu’elle ne pouvait pas être chiante.

Je pris place sur le canapé et cette dernière engagea la conversation. Elle m’expliqua ce que j’allais devoir faire durant cette semaine. Notre entrevue dura une heure suite à laquelle je pris congé.

Je revins deux jours après afin de débuter mon taf. Ne pouvant pas trop se déplacer, elle m’avait donné un double des clés.
J’entrai donc directement dans la maison. Je l’informai de mon arrivée et elle me demanda de venir la rejoindre dans le salon afin de me donner quelques instructions.

Elle était semi-couchée sur le canapé vêtue d’un peignoir laissant entrevoir la naissance de ses seins et une partie de ses jambes.
Désirant un café, j’allais dans la cuisine pour lui en préparer un et quand je revins, elle était toujours dans la même position sauf qu’elle avait ôté son peignoir.
Face à cette scène, je manquai de faire tomber le café à terre mais me suis rapidement ressaisis.

Alors que je lui tendis sa tasse, elle me lança «  C’est plutôt ta queue que je préfère goûter ! ».
Elle m’attira vers elle et déboutonna mon pantalon. J’étais comme paralysé par ce qui se passait.
Moi qui avais peur de tomber sur une vieille mal baisée, c’était l’inverse. J’avais face à moi une véritable MILF !

Elle a englouti ma bite en deux deux. Elle l’aspirait, la pompait, la léchait, bref la bouffait comme une vraie chienne.

On ne m’avait jamais fait une telle pipe !

 

Souhaitant que je m’occupe de sa chatte, elle écarta ses cuisses et me voilà en train de laper son minou épilé de près.
Elle avait déjà bien trempé sa petite culotte. Sa mouille avait un goût sucré fort agréable en bouche.

Je pris soin de bien lécher sa chatte tout comme elle m’avait sucé. Je m’appliquai au max et vu les petits cris qu’elle lâchait, je pense que j’étais plutôt en bonne voie.

photo-milf-cunni-mature-francaise13

Par moment, je faisais un petit détour vers sa rondelle. Je sentais son corps se cambrer à chacun de mes passages. « Défonce moi le cul ! » me lança-t-elle.

Alors, elle se mit à quatre pattes tant bien que mal à cause de sa jambe et me présenta son cul. Je voulais y aller doucement alors je commençais par lui enfoncer en premier un voire deux doigts.
Son anus avait l’air bien souple alors un crachat dessus et je la pénétrai direct.

J’avais vu juste puisque je n’eus aucune résistance pour glisser jusqu’au fond de son conduit anal. Je la bourrinai assez fort puisque c’est ce qu’elle voulait.

Je voyais ses nibards se balancer en rythme avec mes coups de bite.
Je la sodomisai pendant un moment jusqu’à ce qu’elle atteigne un orgasme assez fort. Je ne durai pas plus longtemps en éjaculant au fin fond de son fion.

Cette MILF cachait très bien son jeu.

Durant la semaine, nous avons baisé tous les jours. Même si elle était handicapée par sa jambe cela ne l’empêchait pas de se faire prendre dans tous les sens.

À ce jour, nous continuons à nous voir de temps en temps pour notre plus grand plaisir.

 

Crédit photo : pinterest.com, smutty.com