Je suis étudiant à la fac depuis un peu plus de un an. J’aime bien les études d’autant plus que je suis dans une bonne classe.
L’ambiance est relativement sympa. Avec mes camarades de classe nous avons pris l’habitude d’aller boire un verre chaque vendredi histoire de bien finir la semaine.

Côté prof, c’est pas vraiment la même histoire. Il y en a notamment une, une vraie conne.
Je sais pas si c’est ma tête qui ne lui revient pas ou si c’est son vrai caractère. En tout cas je ne la porte pas dans mon cœur.
L’autre jour je l’ai croisé dans la rue avec sa fille, du moins je suppose, et elle ne m’a même pas répondu quand je l’ai saluée.

Par contre, je lui accorde une qualité malgré son comportement, c’est une vraie bombe!
Je pense qu’elle doit avoir environ 40-45 ans, les yeux verts, taille fine et une poitrine qu’elle prend soin de bien mettre en avant.
A première vue elle n’a pas l’air mariée. Vu son caractère, je comprends un peu pourquoi !

L’autre jour, elle demanda à me voir à la fin du cours. Était ce parce que le devoir que j’avais rendu n’était pas bien ou pour une autre raison, je ne sais pas.

La fin du cours sonne et nous voilà seuls dans la salle.

Ce jour là elle était particulièrement sexy avec comme à son habitude un chemisier laissant bien entrevoir la naissance de sa jolie poitrine et une petite jupe.

Elle commença par m’expliquer qu’effectivement mon devoir n’était pas du tout bien et qu’elle souhaitait savoir le pourquoi du comment étant donné qu’en général je suis un de ses meilleurs élèves.
Pour moi il n’y avait pas non plus mort d’homme. On ne peut pas toujours faire du bon travail.

Je lui expliquai tant bien que mal que j’étais désolé que mon devoir ne lui ait pas convenu et que je ferais mieux la prochaine fois. Je pense que mon explication ne l’a pas trop convaincue mais bon tant pis.
À ma grande surprise, elle proposa de m’aider en me donnant des cours particuliers si besoin.
Bien évidemment, je déclinai son offre. Cela me suffisait amplement de la voir à la fac, il ne fallait pas non plus abuser.

Elle me répondit que c’était dommage et que l’on aurait pu en profiter par la même occasion pour faire plus ample connaissance.
Je ne sais pas où elle voulait en venir mais j’eus rapidement ma réponse lorsqu’elle s’approcha de moi et m’embrassa.

Dans son élan, elle me prit par la main et m’attira vers une sorte d’arrière salle. Puis elle se remit à m’embrasser tout en caressant ma queue.
À ce moment là, je ne me posai plus vraiment de question et me laissai guider par cette MILF bien coquine.

Elle se mit à genou, baissa mon pantalon et mon boxer et fit jaillir ma bite fièrement dressée pour le coup.
C’était pour moi la première fois que j’allais me faire sucer par une femme qui avait presque le double de mon âge.

Elle commença soft en me branlant avec ses mains délicates puis seulement quelques secondes après la goba entièrement. La salope prenait un malin plaisir à lécher mon chibre dans toute sa longueur.

On était pas loin des suceuses que l’on voit dans les pornos.

J’étais excité comme un fou alors je la relevai et déboutonnai son chemisier afin de voir de plus près ses nibards mais surtout de m’amuser avec eux.
La coquine avait déjà ses tétons bien durcis. Je prenais alors plaisir à les pincer et les mordre tout en prenant fermement en main ses seins.

photo-milf-baisee-mature-francaise21

Il était temps que l’on passe au level supérieur alors je la collai contre le mur et levai sa petite jupe.
Son string était déjà bien trempé. Ni une ni deux, je le fis sauter afin de laisser champ libre à ma bite pour la pénétrer.
Vu comme elle était mouillée, je n’eus aucune difficulté à entrer dans son intimité.

J’entamai un bon nombre de va et vient assez puissants. La salope avait sa tête près de mon oreille.
J’entendis sa respiration s’accélérer mais aussi des petits gémissements. Cette baise était totalement folle mais putain d’excitante.

Je sentis ses ongles se planter dans mon dos, preuve que je la pilonnai comme il faut. Nous avons baisé comme cela durant deux bonnes heures en enchaînant différentes positions.

Pour finir, elle a pompé à nouveau ma queue et j’ai déchargé tout mon foutre au fond de sa gorge. Elle n’en a pas perdu une seule goutte la chienne.

Depuis, lors de ses cours je repense à ce moment très intense que nous avons vécu et il faut dire qu’à présent il me tarde de m’y rendre pour voir ma petite MILF.

Il nous arrive de remettre cela de temps en temps. Nous avons d’ailleurs visité pas mal d’endroits dans la fac….

 

Crédit photo : pinterest.fr, 3movs.com